Photo Ciné Club du Gâtinais

Montargis

 

ÉDITORIAL N°6

La créativité

Avant de commencer ce nouvel opus, un mot sur la fin d’un mythe.

Le cerveau, comme le reste du corps humain, est organisé selon un plan de symétrie. Il est composé de deux hémisphères aux structures quasi identiques, comme le bras droit peut l'être par rapport au bras gauche.

Selon un mythe populaire, la personnalité de chaque individu s'expliquerait par l'activité supérieure d'un de ces hémisphères par rapport à l'autre. Il y aurait d'un côté les personnes inventives et créatives utilisant davantage l'hémisphère droit de leur cerveau, de l'autre celles qui sont plus logiques et rationnelles et utiliseraient l'hémisphère gauche. La réalité serait en fait beaucoup plus complexe :

Pouvons-nous tous être potentiellement créatifs ? 

Les capacités de créativité se sont développées au cours de notre évolution et c’est maintenant une caractéristique ancrée en chacun de nous. Par exemple, nous sommes passés des peaux de bête à la haute couture, de la viande cuite sur un feu à la gastronomie ou encore du début du langage ou de l’écriture à la poésie ou à la littérature. C’est dire si nous avons progressé sur le plan de la créativité.

On pense que la créativité est ainsi devenue un élément fondamental chez l’homme. Pour certains, c’est même la créativité qui a permis la survie de l’Homo Sapiens. On peut donc imaginer que nous sommes tous équipés au niveau cérébral de façon équivalente et que nous avons tous potentiellement la possibilité d’être créatif même si nous ne sommes pas tous des créateurs reconnus.

Moralité, nous sommes tous des créateurs en puissance……Voyons les conditions propices à la créativité en général, et en photographie en particulier.

INTUITION ET CREATIVITE

 

Je pense qu’intuition et imagination vont de pair, et sont toutes deux indispensables à  la créativité. Mais, personne ne peut faire preuve d’intuition dans un domaine qu’il ne connaît pas et qui ne l’inspire pas.

La créativité exige de la préparation. En photographie, il est indispensable de connaître le maniement de son appareil, de prévoir les réglages qui s’accorderont le mieux à la prise de vue et l’optique la plus appropriée.

A partir de là, il faut pratiquement oublier la technique et se consacrer uniquement à la prise de vue. Nous verrons plus loin quels sont les meilleurs moyens d’y parvenir.

Qu’est ce qui stimule la créativité ?

LE DESIR : On imagine mal quiconque se monter créatif dans n’importe quel domaine sans être mu par le désir d’approfondir le sujet et ses connaissances. Je me demande souvent si les personnes les plus créatives ne sont pas des solitaires dans l’âme ! Personnellement, je suis un adepte du travail solitaire car j’ai remarqué que mes meilleures photos avaient été prises dans ces circonstances.

LA RÉFLEXION : Etes vous prêt à consacrer de la réflexion à vos photos avant de vous lancer dans un nouveau projet ? Avez-vous réfléchi aux réglages susceptibles de jouer un rôle important dans le résultat ? Avez vous conscience de problèmes ou d’éléments perturbateurs dans la scène qui pourraient ruiner votre photo ? Je vous laisse y réfléchir….

L’EXPÉRIENCE : L’expérience apporte des idées et un savoir faire qui manque naturellement aux novices. Mais, elle risque de vous enfermer dans une ornière… Bien utilisée elle constitue un atout considérable ; mais mal utilisée, c’est un véritable handicap ! 

L’EXPÉRIMENTATION : La créativité demande un minimum d’expérimentation. Si vous n’expérimentez pas de nouvelles façons de voir ou de penser, vos images n’auront sans doute rien d’original.

Je m’interroge souvent sur ma créativité, ou plutôt mon manque de créativité. Il est facile de se reposer sur des formules éprouvées, sachant qu’elles fonctionnent bien. Mais il faut de temps en temps sortir de la routine et tenter autre chose. Même si vous échouez, l’exercice devrait être très stimulant.

LA CONVICTION INTIME : Vous ressentez peut-être le besoin d’encouragements extérieurs mais vous devez néanmoins garder votre intime conviction. Il faut aller de l’avant, même si les autres n’approuvent pas. Vous devez croire en vous-même et en ce que vous faites.

LE PLAISIR : Voici l’ingrédient le plus important de tous. Que vous l’appeliez plaisir,  joie,  enthousiasme,  excitation,  photographier doit être agréable et gratifiant.

SAVOIR SUIVRE SON INTUITION : Il faut faire confiance à votre esprit de déduction et d’intuition et non les ignorer. De petites révélations peuvent conduire à de petites voire grandes découvertes. Quand vous avez un bon pressentiment, prenez la peine d’écouter cette petite voix intérieure.

EXEMPLE D’APPROCHE INTUITIVE : En avril 2015 nous avons organisé au club une sortie à Paris en petits groupes de 5. Je venais de m’inscrire au club et, nous avons passé une journée épatante. Lorsque dans l’après midi nous sommes arrivés près de la pyramide du Louvre, j’ai remarqué un violoncelliste tapi dans un coin sous les  colonnes d’un bâtiment. En l’observant attentivement, je me suis aperçu qu’il était, et je le comprends, un peu allergique aux photos et aux photographes.  J’ai pourtant suivi mon intuition selon laquelle le sujet était hautement photogénique et après avoir parcouru quelques mètres, j’ai fait demi-tour et je me suis posté à un endroit où il ne pouvait pas me voir et où n’apparaissaient que son instrument, son avant bras et son archet. Cette photo a été présentée ensuite à un amical concours interne et jugée par les plus titrés de nos membres. Elle fut classée première…….le pied ! 

DÉVELOPPER VOTRE CREATIVITE

 

TROUVER DE L’INSPIRATION : Attention, il ne s’agit pas de copier le travail des autres, ce qui serait au contraire être moins créatif. Il s’agit de voir et de comprendre comment d’autres voient le monde, afin de vous confronter à d’autres points de vue, de vous mettre à leur place et de voir les choses “à travers leurs yeux”. Ceci vous permettra de changer de perspective et de voir plus facilement les choses différemment.

Ne vous limitez pas à regarder des photos : pensez aux peintures également, qui sont de formidables sources d’inspiration concernant la lumière par exemple. D’une manière générale, intéressez-vous à tous les arts visuels : ils ont tous quelque chose à vous apporter.

CHANGER DE POINT DE VUE : Le fait même de changer de point de vue, non seulement donne de la force à vos photos (pensez aux images prises au ras du sol), mais offre aussi des possibilités infinies de créativité.

N’AYEZ PAS PEUR ! Peur du regard des autres d’abord. Je vous garantis que si vous vous allongez par terre dans la rue pour prendre « LE » cliché dont vous avez envie, tout le monde s’en fout comme de sa première cuillerée de compote. C’est difficile à croire, mais vous n’êtes pas le centre du monde. Les gens vont juste vaguement vous regarder, et vous oublieront dans les 30 secondes. De toute façon, ils ont déjà vu plus illuminé que vous, rassurez-vous.

Peur de la critique aussi. Sortir des sentiers battus, c’est aussi s’exposer à la critique, parfois acerbe. Les gens ont naturellement tendance à ne pas aimer quand quelque chose sort d’une certaine norme. J’espère que ce n’est pas votre cas, car la norme, c’est l’exact contraire de la créativité ! La créativité, c’est une nouvelle façon de voir et de montrer les choses.

 

ON NE NAIT PAS CREATIF, ON LE DEVIENT : Sauf à être un génie (il y en a peu) personne ne naît avec le don de créativité. La créativité s’apprend, en observant, en copiant, en testant. Et la bonne nouvelle c’est que nous savons tous faire cela, depuis l’école élémentaire, nous y avons passé assez d’années.

Pour devenir créatif il faut penser en créatif. Dans votre profession, vos activités, vous avez un niveau d’expertise, quel qu’il soit. Vous n’êtes pas un débutant mais un professionnel. Et vous pensez en professionnel.

C’est la même chose en photo : si vous pensez en débutant vous agirez comme un débutant, si vous pensez pouvoir devenir créatif, vous vous comporterez en créatif. Je me moque aujourd’hui de savoir si je suis débutant, amateur, expert ou pro. Je pense photographie et je fais tout pour augmenter mes capacités avec le temps. Vous avez un appareil photo, deux yeux et un cerveau pour l’utiliser, un vécu, une sensibilité, des affinités. Utilisez ces forces sur le terrain pour créer vos images. Et vous deviendrez créatif.

La créativité ne s’arrête pas à la prise de vue, il ne faut rien s’interdire. Un post traitement créatif comme un HDR par exemple peut être envisagé lorsque la photo s’y prête.

Un mot pour conclure sur les  formations et les stages qui pullulent sur Internet. Mon avis est que beaucoup de gens se sont engouffrés dans ces créneaux lucratifs. La qualité des cours et des intervenants est très inégale et mal maîtrisée. Nous avons parmi nous, au sein du club, des photographes de talent qui ont reçu, à juste titre, de nombreuses distinctions et excellent dans leur spécialité, servez-vous en ! Interpellez ! Je conçois  qu’un très bon photographe ne soit pas forcement un bon pédagogue mais il existe des solutions….. Portez vous bien et restez prudents !

Cordialement à toutes et à tous,

Jean-François

Mes sources d’inspiration : L’art du photographe & l’essence de la photographie, Bruce Barnbaum.

La créativitéVersion PDF ici